His Excellency Sok An

Minister of the Office of the Council of Ministers

President of the Council of Jurists

 

 

Dr. Heng Vong Bunchhat

Vice-President of the Council of Jurists

Director of the Legal Coordination Unit

 

 

ABOUT THE COUNCIL OF JURISTS

Created in 1994, the Council of Jurists is an institution attached to the Office of the Council of Ministers. Its primary mission is to ensure and maintain the cohesion of Cambodian law which has been jeopardized by the disparate restoration efforts undertaken since the enforcement of the Constitution dated September 1993.

Initially, the Council's activity was confined to the control of legal drafts submitted to the Office of the Council of Ministers by various Ministries. Due to the lack of means, it could not pretend to go further.

The situation today has changed. Thanks to the assistance of the World Bank that finances the program, the Council of Jurists has been provided with an efficient instrument of technical assistance that should allow it to assume a broader mission: a "Legal Coordination Unit" composed of international experts placed directly under its authority.

Thanks to this new support, the Council of Jurists will be able, within the Governmental legislative program, to cooperate with various ministries, at their request, in the drafting of their legal texts, so as to harmonize them with general principles governing the national legal order.

But in addition, and perhaps more importantly, the Council is henceforth assigned a double mission:

  • a mission to disseminate the knowledge of the Khmer substantive law, targeting nationals as well as foreign jurists and investors in search of reliable translations;
  • a doctrinal and pedagogical mission to provide critical discussion and scientific analysis of legal texts.

This bilingual web site is in keeping with the first objective. At the same time, a trilingual version (Khmer, English, French) of this web site has been created, targeting the huge majority of Khmer Nationals who do not have access to the Net. This version, looking exactly like this web site, will be installed, as a Word file, on the computers of all legal public institutions and updated every 6 months through floppy disks. We thus think we shall contribute significantly to the dissemination of the substantive law of Cambodia.

Concerning the second objective, the Council of Jurists has recently published a quarterly review that provides a comprehensive analysis for each major branch of the substantive law. The first two issues dealt with the Election Legal Framework and the Civil Service, respectively. The next issue, which will be published in January 1999, will deal with Business Law. All of these issues can be ordered at the Council of Jurists at the following E-mail adress: ucj@bigpond.com.kh

The authors of this web site would like to give credit to the following institutions whose translations have been used to create portions of this legal database:

French translation:

  • Legal Translation Center of the University of Law of Phnom Penh
  • Institutional Development Unit (Office of the Council of Ministers)
  • Finance Unit / Ministry of Economy and Finance / World Bank

English translation:

  • Council for the Development of Cambodia / Compendium of Cambodian laws / UNDP1997
  • United Nations Committee for Human Rights / Translation Unit
  • Asia Foundation

The Legal Database (UNDP, Office of the Council of Ministers), has been helpful in retrieving many Khmer texts as well as some texts in French or English that were not in the possesion of the Council of Jurists.

Further updates of this site will include only translations originating from the Council of Jurists. The translations of the most important texts will be certified by the Council, like the texts concerning the civil service laws and regulations that are incorporated in the initial phase of this site.

AU SUJET DU CONSEIL DES JURISTES

Créé en 1994, au sein de la Présidence du Conseil des Ministres, le Conseil des Juristes est un organisme qui a reçu pour mission essentielle d'assurer et de maintenir la cohésion du droit cambodgien que menace la dispersion des efforts de restauration engagés depuis la mise en application de la Constitution du 24 septembre 1993.

Initialement, l'action du Conseil s'est cantonnée dans le contrôle des projets de textes présentés au Conseil des Ministres à l'initiative des différents départements ministériels. Faute de moyens, il ne pouvait prétendre aller au delà.

La situation a aujourd'hui changé. Grâce à l'aide de la Banque mondiale qui finance le programme, le Conseil des Juristes a été doté d'un instrument performant d'intervention technique qui devrait lui permettre d'assumer une mission plus large: une "Unité de Coordination Juridique" composée d'experts internationaux placés directement sous son autorité.

Fort de cet appui nouveau, le Conseil des Juristes pourra être appelé, dans le cadre du programme législatif gouvernemental, à coopérer à leur demande avec les différents ministères dans la rédaction de textes relevant de leurs champs de compétence, afin de les mettre en harmonie avec les principes généraux qui commandent l'ordre juridique national.

Mais en outre et peut-être surtout, le Conseil se trouve désormais chargé d'une double fonction :

  • une tâche de diffusion de la connaissance du nouveau droit positif khmer, tant auprès des nationaux que des juristes étrangers avides de traductions fiables;
  • une mission pédagogique et doctrinale de discussion critique et de confrontation scientifique des textes.

Le présent site web bilingue s'inscrit dans le cadre du premier objectif. Simultanément, une version trilingue (Khmer, Français, Anglais) de ce site a été créée, visant le public khmer n'ayant pas accès à l'internet. Cette version, en tout point semblable au présent site web, sera installée sous le format Word-html, sur les ordinateurs de l'ensemble des cabinets ministériels et des institutions juridiques. Elle sera mise à jour tous les 3 mois, sur site, par le Conseil des juristes. Nous espérons ainsi contribuer significativement à la dissémination du droit positif cambodgien, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Royaume.

En ce qui concerne le second objectif, le Conseil des juristes a récemment lancé la publication d'une revue juridique trimestrielle dont l'objet est de fournir, en version trilingue, une analyse doctrinale de chaque branche du droit cambodgien. Les deux premières parutions traitaient du cadre juridique des élections et du droit de la fonction publique. Le prochain numéro, qui sera publié en janvier 1999, sera consacré au droit des affaires.Ces numéros peuvent être commandés au Conseil des juristes, à l'adresse E-mail suivante: ucj@bigpond.com.kh

Les auteurs du présent site web souhaitent exprimer leurs remerciements aux institutions suivantes, dont les traductions ont été utilisées pour plusieurs répertoires du fichier législatif.

Traductions françaises:

  • Centre de traduction de l'Université de droit de Phnom Penh
  • Unité d'appui au développement institutionnel (Coopération française, Présidence du Conseil des Ministres)
  • Unité des finances du ministère de l'économie et des finances / Banque mondiale

Traductions anglaises

  • Council for the Development of Cambodia / Compendium of Cambodian laws / UNDP1997
  • United Nations Committee for Human Rights / Translation Unit
  • Asia Foundation

La base de données juridiques PNUD, Présidence du Conseil des Ministres a également été utilisée avec grand profit pour retrouver la plupart des textes khmers ainsi que certains textes en Français ou en Anglais qui n'étaient pas en la possession du Conseil des juristes.

Les futures mises à jour de ce fichier ne comporteront désormais que des traductions émanant du Conseil des juristes. Les traductions des textes les plus importants seront authentifiées par le Conseil, à l'instar des textes concernant le droit de la fonction publique, figurant dans cette version de lancement.